Dans un an, on produira du biogaz à l'Aumaillerie

Dans un an, on produira du biogaz à l'Aumaillerie

DEVECO_AUMAIL_Entr_Vol_V_Drone_1.jpg

Le chantier - janvier 2020 - Photo Drone Ménard TP

Le chantier est en cours-

Les recrutements sont lancés.

Ainsi que les offres de financement participatif...

Actus_Vol_V_1_Pierre.jpg

La pose symbolique de la 1ère pierre a rassemblé, en décembre,  les porteurs du projet : les représentants de la société Vol V Biomasse, les élus de Fougères Agglomération, les entreprises impliquées sur le chantier et dans le projet, les représentants du monde agricole, de la CCI...
Sur notre photo, de gauche à droite : Jean-Pierre Deshayes, maire de la Selle-en-Luitré, Michel Balluais, vice-président de Fougères Agglomération, délégué au développement économique, Bernard Marboeuf, président de Fougères Agglomération, Clotaire Lefort, directeur général Vol-V Biomasse, Louis Feuvrier, vice-président de Fougères Agglomération délégué aux Finances, Vincent Gautier Sauvagnac, gérant de la société Ménard TP.

2,3 millions de m3 de biogaz produits chaque année – soit la consommation de 1 800 foyers – directement injectés dans le réseau local de distribution : l’entreprise Vol V Biomasse propose un modèle d’économie circulaire autour de la production d’énergie renouvelable.
L’entreprise – filiale de Engie – exploite une dizaine d’unités territoriales de méthanisation. Elle a choisi le parc communautaire de l’Aumaillerie pour implanter son nouveau site (le 4è en Bretagne). La 1ère pierre en a été posée symboliquement ce vendredi 13 décembre.

Le site devrait être opérationnel d'ici à la fin 2020.
L’objectif est de produire du gaz renouvelable à partir des sous-produits organiques du territoire. Le biogaz sera produit par fermentation des déchets organiques fournis par des exploitations agricoles et des entreprises de l’agro-alimentaire locales. Il sera ensuite injecté dans le réseau local de distribution de gaz qui alimente les foyers. Les digestats issus des cuves de fermentation seront, de leur côté, recédés aux exploitants locaux partenaires pour l’épandage. 24 exploitants et des entreprises locales de l'agroalimentaire sont déjà engagés dans le projet.

Mieux connaitre le projet :

Le projet qui représente un investissement de 9 millions € a bénéficié d'une subvention de l'Ademe.

Recrutement : Voir les offres ci-dessous

Le porteur de projet informe du lancement des offres de recrutement lancées pour le site de production de biométhane actuellement en construction sur l’Aumaillerie.

"Le démarrage (début montée en charge) est planifié pour cet été, nous recrutons les équipes (1 responsable site, 2 techniciens) en amont, avec une formation sur place en marge de la fin de construction-installation du process + sur nos autres sites en lien avec els équipes en place".

Voir les offres :

- Responsable de site

- Agent d'exploitation et maintenance

Souscrire au financement participatif

Un appel à financement participatif Enerfip est lancé de mars à mai 2020, via une souscription locale. Agriculeurs, partenaires mais aussi particuliers pourront faire le choix d'investir dans le projet.

Enerfip espère collecter 500 000 € grâce aux souscriptions. Celles-ci, à compter du 27 février, s'organisent en 4 vagues :

- du 27 février au 26 mars la souscription est réservée aux agriculteurs locaux partenaires du projet
- du 26 mars au 16 avril : la souscription est ouverte aux habitants de Fougères Agglomération (+ des quelques communes autour concernées par le plan d'épandage et / ou  situées dans la poche de desserte du réseau de gaz alimentée par la centrale de méthanisation)
- du 16 avril au 7 mai : sosucriptio ouverte aux habitants de l'Ille-et-Vilaine
- du 7 mai au 24 mai : souscription ouverte aux habitants de la région Bretagne

Versement annuel des intérêts pendant 5 ans et remboursement du capital à l'échéance en 2025.

Voir le site = www.enerfip.fr/cbaum

En savoir + sur l'offre de souscription

 

 

 

 

 

DEVECO_AUMAIL_Entr_Vol_V_Drone_1.jpg